AIBD : Négligences et incompétence

AIBD : Négligences et incompétence

AIBD : Négligences et incompétence

10 décembre 2017

AIBD : Négligences et incompétence

Comment se tirer une balle dans chaque pied, sans bien sûr oublier les genoux ? Le Sénégal semble détenir la palme depuis plusieurs années…

Les négligences (ou faut-il parler d’incompétence) du ministre des Transports aériens Maimouna Ndoye Seck vont coûter bien cher au Sénégal. Selon plusieurs sources, les compagnies aériennes Corsair, Lufthansa, Air France, Emirates,…,  vont suspendre jusqu’à nouvel ordre les vols cargo à destination du nouvel aéroport de Dakar (AIBD), faute de certification RA3 (obligatoire pour le fret).
Effectivement, pour les vols cargo, un audit approfondi est nécessaire avant d’obtenir ces certifications. Le Sénégal va donc perdre beaucoup d’argent, faute d’exportation des marchandises et les transitaires iront au chômage tant que ce problème fondamental ne sera pas réglé.
Cette suspension ne concerne cependant pas les vols passagers.

Quant au décollage d’Air Sénégal le 7 décembre, ce sera pour une autre fois …. Le compagnies précédentes avaient été surnommées par les esprits chagrins : « Air Peut-Etre », « Air ça m’est égal »
Rien de très original !