NATURL

NATURL

6 mars 2014

« Je m’interroge sur notre rapport au corps. Le cheveu crépu, avec toute la variation que cette catégorisation comporte, se modifie afin de porter le sens que nous voulons donner à notre état d’être. A priori, le porter naturel est normal dans un endroit où 99% des personnes naissent avec. Mais ce qui pousse naturellement est voué à l’éradication ou à une complète transformation. Je cherche à décrypter les règles sociales qui s’y attachent car la mode peut être un instrument de normation plutôt que l’expression de notre seule fantaisie. J’ai voulu voir qui sont ceux et celles qui suivent les impulsions de ce cheveu rétif. » Élise Fitte-Duval

DU 28 JUIN AU 28 SEPTEMBRE | PAVILLON DE L’INSTITUT FRANCAIS