Le Festival des Vieilles Pirogues à Saly

Le Festival des Vieilles Pirogues à Saly

Le Festival des Vieilles Pirogues à Saly

18 décembre 2016

Si la Bretagne a son festival des Vieilles Charrues, le Sénégal, quant à lui, a le Festival des Vieilles Pirogues à Saly.

L’initiative en revient à Fabien Le Lonquer, Breton de Pontivy mais résidant au Sénégal depuis 15 ans.

Ce week-end, Saly ressemble un peu à la capitale du Poher à la mi-juillet avec son festival des … Vieilles Pirogues.  Fabien Le Lonquer créa cet événement avec des amis, il y a cinq ans. Le festival s’étend maintenant sur trois jours.
« Au début, les gens devaient penser que les Vieilles Charrues, c’était une compétition de tracteurs et ben nous, ils pensent que c’est une régate ! Et quand on leur explique le projet, ils nous prennent pour des fous », déclare son initiateur qui a lancé l’aventure avec la seule implication de bénévoles.

Le Festival des Vieilles Pirogues à Saly se déroule sur une base héliport de 5 000 m² où près de 1 000 festivaliers se rejoignent pour faire la fête. Le samedi soir, 300 repas sont préparés, grâce à l’implication d’une  » mama  » qui vient avec ses casseroles et prépare son couscous poulet.

Depuis vendredi, Saly vit au rythme de la cinquième édition des Vieilles Pirogues. A l’affiche, les vedettes Cheikh Lô et Takeïfa ainsi que des artistes reggae ainsi qu’une journée familiale avec village des artisans créateurs, concours de pétanque, gala de lutte et tremplin jeunes talents.

L’objectif est de passer de 1 000 à 2 000 personnes, puis professionnaliser, développer et structurer le Festival des Vieilles Pirogues à Saly « pour en faire un événement qui compte au Sénégal. »