Chevalier de Boufflers

Stanislas-Jean, Chevalier de Boufflers (Lunéville, 1738 – Paris, 1815)

Chevalier, puis marquis de …
Militaire et poète français, Chevalier de l’ordre de Malte, fils du Marquis de Boufflers et de Marie-Christine de Beauveau, amie du roi de Pologne, Stanislas Leczinski ; il accepta en 1785 le gouvernement du Sénégal et de l’île de Gorée que lui proposait le Marquis de Castries, ministre de la Marine de Louis XVI.
Administrateur avisé, l’élégant chevalier, laissa le souvenir d’un train de vie fastueux et de liaisons avec les signares de Gorée, dont la célèbre Anne Pépin qui possédait l’actuelle maison dite «des Esclaves». Il resta cependant fidèle à Madame de Sabran qu’il épousa en 1797.
A son départ définitif de Gorée pour la France, le 29 décembre 1787, les signares auraient ramassé le sable qu’il venait de fouler …
Il y aurait laissé 57 enfants bâtards *.

Député de la noblesse aux Etats Généraux, il fut attiré par les idées nouvelles.
De retour en France en 1800, après l’émigration, il se consacra à son œuvre littéraire.

N.B. : * : Certains esprits chagrins ont cru trouver un sens d’injure raciste au terme « bâtard ».
Je l’ai utilisé ci-dessus – et l’y maintiens – dans le sens qui lui était donné à l’époque du Chevalier de Boufflers et jusqu’à … récemment : est-il nécessaire de rappeler aux mêmes esprits chagrins que le mot était employé pour désigner un enfant adultérin ou illégitime, c’est-à-dire conçu hors des normes sociales (mariage, célibat des prêtres…), également appelé « enfant de l’amour » ?
Ce terme de bâtard a des connotations négatives (sans aucun rapport avec des préjugés raciaux), mais celles-ci disparaissent lorsqu’il désigne les bâtards de familles nobles qui étaient souvent légitimés et occupaient des rangs sociaux élevés.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRES

Commencez une conversation

PAS ENCORE DE COMMENTAIRES !

Commencez une conversation.

Only registered users can comment.