Le Sénégal reste une destination sûre

Le Sénégal reste une destination sûre

Le Sénégal reste une destination sûre

16 septembre 2014

« Le Sénégal reste une destination sûre »

« Ebola n’est plus au Sénégal. Je me félicite du travail magnifique de mon collègue et ministre de la santé pour la rigueur dans le traitement au plan préventif comme au plan curatif. Je crois qu’aujourd’hui nous sommes tous fiers en tant que sénégalais de voir que le Sénégal était debout pour se prémunir et que le Sénégal a gagné dans la mesure où le seul qu’il y’avait était un cas importé. Nous travaillons à démontrer que le Sénégal reste une
destination sûre et ce qui s’est passé par rapport a ce cas maitrisé, mérite d’être présenté à la face du monde. Il n’y a pas de doute á faire sur l’éthique et le professionnalisme de nos médecins reconnus à travers le monde entier. »
Abdoulaye Diouf SARR, Ministre du tourisme et des transports aériens
Cf. Quotidien L’observateur du 15 septembre 2014

« Aujourd’hui, nous invitons plus que jamais, les touristes à venir profiter de l’attrait de la destination »

Le Sénégal ne compte à ce jour aucun malade atteint du virus Ebola. L’unique «cas importé » dont les autorités sénégalaises ont signalé la présence sur le territoire sénégalais a été guéri au bout de 12 jours de soins.
Une performance qui prouve la qualité du plateau médical sénégalais ainsi que l’efficacité des mesures préventives et sécuritaires mises en place depuis l’annonce de la prolifération de l’épidémie en Afrique de l’Ouest. Le Sénégal montre encore une fois au monde que c’est un pays stable et sûr qui a toujours mené historiquement des actions sanitaires remarquables contre toutes formes d’épidémies. A ce jour, il est le pays qui présente le plus faible taux de prévalence au VIH en Afrique.
Il n’est toutefois pas question de dormir sur nos lauriers. Les actions de lutte contre l’infiltration du virus au Sénégal se poursuivent et s’intensifient grâce à des actions coordonnées du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, du Ministère de l’Intérieur, du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens et des organisations internationales et ONG implantées au Sénégal.
La vie continue ici. Nos plages sont toujours aussi chaudes, nos paysages époustouflants et l’esprit d’hospitalité, valeur qui nous est chère est plus que jamais présent dans tout le territoire.
Abdoulaye THIAM, Directeur Général Agence Sénégalaise de Promotion Touristique

« A la date d’aujourd’hui, le Sénégal ne compte aucun cas de maladie à virus Ebola »

« Les résultats des dernières analyses effectuées sur le cas importé de fièvre à virus Ebola sont négatifs. Ces résultats attestent la guérison du patient qui n’est plus contagieux. Il est actuellement en convalescence dans le Service des Maladies infectieuses de l’Hôpital de Fann, avant de rentrer dans son pays d’origine.
Les soixante-sept (67) personnes ayant été en contact avec ce malade continuent d’être suivies selon les procédures établies et aucune d’elles n’a jusqu’à présent développé de signes de la fièvre à virus Ebola. Par ailleurs, toutes les alertes enregistrées ces derniers jours se sont révélées
négatives aux tests réalisés par l’Institut Pasteur de Dakar.
En conséquence, à la date d’aujourd’hui, le Sénégal ne compte aucun cas de maladie à virus Ebola.
Le Gouvernement en appelle à la Communauté Internationale pour la prise en compte de cette nouvelle situation.
La vigilance demeure de rigueur. Le dispositif de surveillance et de riposte continue ainsi d’être renforcé sur l’ensemble du territoire national, en particulier aux frontières terrestres, aériennes et maritimes.
Un corridor humanitaire est en cours d’aménagement à Dakar pour faciliter les opérations d’assistance des organisations humanitaires en direction des pays touchés par l’épidémie.
La sensibilisation et l’information des populations se poursuivent et s’intensifient.
A cet égard, il y a lieu de rappeler que la maladie à virus Ebola se transmet seulement par contact direct avec les fluides comme le sang, la salive, les selles, les vomissures ou la sueur d’un malade ou après manipulation et consommation de la viande d’animaux de brousse. »
Extrait du Communiqué de presse du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale du 10 Septembre 2014

Le « cas importé » du Sénégal

Le 29 août 2014, les autorités sénégalaises ont fait état de la présence au Sénégal d’un étudiant guinéen, porteur du virus Ebola qui a quitté son pays d’origine, la Guinée, alors qu’il était en contact avec des malades.
Le 09 septembre 2014, soit 12 jours après l’annonce de la prie en charge de ce patient atteint du virus Ebola, les résultats des tests effectués sur lui par l’Institut Pasteur de Dakar se sont avérés Négatifs, attestant de la guérison du patient.
L’individu, qui ne présentait toutefois aucune hémorragie, avait été aussitôt pris en charge au niveau du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Fann de Dakar.
Concomitamment, l’ensemble des cas contacts avec ce patient avaient été identifiés et placés en quarantaine pour une surveillance rapprochée.
Non résident et non ressortissant, le patient était donc un cas importé, à l’instar des cas enregistrés aux Etats Unis, en Allemagne et en Espagne.
Selon le Docteur Aloyse Waly Diouf, ‘’La presse étrangère, en faisant des reportages sur la maladie, ne parle pas de cas importé. Elle parle plutôt de cas au Sénégal. Quand on a cette nuance qui n’est pas mise en exergue, certains peuvent penser que le Sénégal a un cas d’Ebola.  Alors que le Sénégal n’est pas le seul pays à avoir un cas importé. Il ne s’agit pas de Sénégalais vivant au Sénégal atteint par le virus. C’est la même chose que des cas qui sont transportés dans leur pays d’origine pour des soins. »
Cf. Quotidien L’enquête du 12 septembre 2014

LA PRESSE INTERNATIONALE EN PARLE

YAHOO France
Ebola : l’unique cas identifié au Sénégal est guéri
BBC AFRIQ
Sénégal : guérison d’un cas Ebola
SKYNET
Ebola – Guérison de l’unique cas identifié au Sénégal
TV5 MONDE
Ebola: guérison au Sénégal de l’uniq cas identifié
JEUNE AFRIQ
Ebola: guérison au Sénégal de l’uniq cas identifié
LE FIGARO
Ebola : le Liberia dépassé, le Sénégal soulagé
CHINA.ORG
Sénégal : guérison de la première personne infectée par le virus Ebola (médias)
HUFFPOSTMAGHREB
Uniq cas d’Ebola au Sénégal, le jeune Guinéen a été guéri dans un hôpital à Dakar
HOSFONEWS
Ebola: le jeune guinéen identifié au senegal a été guéri.
COURRIER INTERNATIONAL
EBOLA, Le Sénégal chasse le virus Ebola
LEXPRESS
Ebola: « Le Sénégal a développé un dispositif de riposte »

LES CLES DU SUCCES SENEGALAIS

  • Un plateau médical parmi les meilleurs en Afrique
  • Un Ministre de la Santé, experte mondiale en traitement de maladies infectieuses
  • Un accompagnement technique et financier de la communauté internationale
  • Une multisectorialité dans la riposte face aux épidémies (Ministère de la Santé , Ministère de l’Intérieur, Ministère des transports)
  • Des capacités avérées dans la gestion des épidémies (choléra, rougeole, SIDA),
  • L’adhésion des populations aux mesures de prévention,
  • L’Implication de la société civile dans les activités de prévention,
  • La viande de brousse est une habitude de consommation très isolée au Sénégal

UNE MOBILISATION CITOYENNE D’EXCEPTION

Des initiatives citoyennes naissent de partout au Sénégal pour barrer la route à l’Ebola.
Télévision, campagne d’affichage, visites de proximité et réseaux sociaux sont le terrain d’action de la société civile, des chefs coutumiers, des chefs religieux, des personnalités politiques et artistes pur une mobilisation nationale contre le virus et la sensibilisation des populations aux mesures d’hygiène.

«Sen Stop Ebola»

L’initiative propose sur Facebook et Twitter des schémas pédagogiques sur les symptômes de la maladie, les gestes d’hygiène à adopter, et relaie l’information officielle pour dissiper les malentendus et les rumeurs. Sur Facebook, la page « Stop Ebola Sénégal » compte aujourd’hui plus de 8 000 membres, et des soutiens de personnalités comme Youssou Ndour,
Relayée par RFI ainsi que France 24, la campagne de prévention a été lancée depuis le début du mois de septembre.

LA PREVENTION CONTINUE

  • Mise en place d’un bouclier préventif autour des zones frontalières (terrestres, ports et aéroports).
  • Fermeture de la frontière avec la Guinée
  • Ciblage et filtrage, avec les moyens requis, de tous les passagers en provenance des zones à risqau niveau de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor
  • Actions de sensibilisation à l’endroit de tous les acteurs de la plateforme aéroportuaire de Dakar.
  • Campagne de sensibilisation des populations sur les règles d’hygiène à respecter et information sur les symptômes de la maladie
  • Spots TV sur les chaînes à forte audience
  • Spots radio
  • Campagne d’affichage
  • Push SMS vers plus de 7 millions de résidents sénégalais sur tout le territoire
  • Réunions de sensibilisations avec les communautés
  • Publicité sur des sites web à forte audience
  • Interventions fréquentes dans la presse
  • Accompagnement et assistance des populations
  • Mise en place d’un numéro vert accessible 24h/24

Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter le site du Ministère de la Santé sur ce lien www.sante.gouv.sn

CONTACT :
Agence Sénégalaise de Promotion Touristique
Département Communication
Ngor virage – route de l’Aéroport
Tel : +221 77 740 03 36