Saly menacée par l’avancée de la mer

Saly menacée par l’avancée de la mer

Saly menacée par l’avancée de la mer

5 juin 2014

A 80 km au sud de Dakar, la station balnéaire de Saly est menacée par l’avancée de la mer sur plusieurs centaines de mètres.

« Il y a une quinzaine d’années à peine, la mer était entre 300 à 500 mètres avec une large plage magnifiquement sablonneuse, mais aujourd’hui, la mer est à moins de 50 mètres », précise un habitant de Saly.
Ibrahima Sarr, patron d’un grand hôtel de la station déclare : « Il faut savoir que sans plage, il n’y a pas de touristes notamment chez nous parce qu’ils viennent surtout pour profiter des plages … Un fonds européen avait été dégagé pour construire une digue de protection afin d’éviter que l’érosion emporte nos infrastructures mais les travaux ont été arrêtés à mi-chemin… L’Etat sénégalais ne manque pas l’occasion de prendre des engagements vis-à-vis des acteurs du tourisme, c’est l’occasion de les respecter qui fait défaut ». L’avancée de la mer est un des problèmes auxquels sont confrontés les opérateurs du tourisme sénégalais, en plus de la cherté de la destination Sénégal.
Boubacar Sabaly, directeur général d’un autre grand hôtel de Saly déclare : « le manque de volonté politique affirmée tue le tourisme chez nous… ». Le tourisme contribue, à hauteur de 6 %, au Pib et a créé 100 000 emplois directs et indirects (dont une grande partie à Saly), sans compter les conséquences sur l’artisanat, les transports, la pêche, les industries culturelles.