André Guillabert (1918 - 2010)

André Guillabert

André Guillabert, issu d’une influente famille créole chrétienne de Saint-Louis du Sénégal, fut un avocat, homme politique et diplomate sénégalais, plusieurs fois ministre, député, sénateur, maire de Louga et de Saint-Louis. 
Il débuta sa carrière comme membre du Conseil territorial du Sénégal en 1952 puis membre de l’Assemblée de l’Union française en 1957, rejoignit ensuite le Conseil de la République dont il fut membre (sénateur) de juin 1958 à juillet 1959, siégeant dans les rangs du groupe socialiste.
Il fut un des fondateurs du Parti socialiste sénégalais.
A l’indépendance du Sénégal en 1960, André Guillabert devint le premier ambassadeur du Sénégal en France er exerça les fonctions de ministre des Affaires étrangères du Sénégal de la mi-novembre à la mi-décembre 1962.
Renommé ambassadeur du Sénégal en France, fonction qu’il occupa jusqu’en 1978, il fut aussi vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal et député-maire de sa ville natale, Saint-Louis du Sénégal.
En 2007, Jacques Chirac lui rendit visite à Saint-Louis lors de son premier voyage en Afrique après la fin de son mandat présidentiel.
André Guillabert était Grand-croix de l’ordre national, Grand officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Grand-croix de l’ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (Vatican), Commandeur de l’ordre national de la République malgache, de l’ordre royal du Maroc, de l’ordre national de la Côte d’Ivoire, des Palmes académiques, Officier de l’ordre national du Cameroun, de l’ordre national de Guinée, Chevalier de l’Étoile noire et du Mérite agricole.

Photographie : Karim NDIAYE, fils de Valdiodio NDIAYE, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page