Prévention rigoureuse d’Ebola au Sénégal

Prévention rigoureuse d’Ebola au Sénégal

Prévention rigoureuse d’Ebola au Sénégal

4 septembre 2014

Les services du ministère du Tourisme et des Transports aériens font part des mesures appliquées à la prévention rigoureuse d’Ebola au Sénégal : « Les actions découlant du bouclier préventif mis en place par l’Etat du Sénégal, depuis l’apparition du virus dans la sous-région ouest-africaine en février 2014, sont appliquées avec toute la rigueur requise. (…) un dispositif multidisciplinaire (autorités sanitaires, administratives et sécuritaires) est en place au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, pour un ciblage et un filtrage, avec les moyens requis, de tous les passagers en provenance des zones à risque ». Quant aux autres frontières du Sénégal « un dispositif avancé de prévention est positionné autour des zones frontalières (terrestres, ports et aéroports) », et des agents du département du Tourisme et des Transports aériens participent activement aux opérations de prévention.
Mme Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale, professeur de médecine et spécialiste mondialement réputée dans la prévention des épidémies assure une parfaite coordination du dispositif. Son ministère informe ses partenaires privés, tour-operators et visiteurs à venir, que la maladie Ebola n’est pas présente au Sénégal.
Mme Awa Marie Coll Seck a déclaré qu’aucun cas confirmé de fièvre hémorragique à virus Ebola n’avait été enregistré au Sénégal, puisque les résultats des prélèvements effectués sur deux malades se sont révélés négatifs. Une personne présentant des symptômes inquiétants a été placée en quarantaine à l’hôpital de Ourossogui mais les prélèvements effectués se sont révélés négatifs. Les services sanitaires en sont arrivés à la même conclusion, concernant le cas du malade hospitalisé à Dakar.