Un "plan d’urgence" pour relancer le tourisme à Saly

Un "plan d’urgence" pour relancer le tourisme à Saly

Un "plan d’urgence" pour relancer le tourisme à Saly

26 mai 2014

Les opérateurs touristiques de Saly viennent d’annoncer l’élaboration d’un “plan d’urgence” ayant pour but affiché la relance du tourisme et le restauration des plages partiellement détruites par l’érosion côtière.
La décision a été prise lors d’une réunion consacrée à la crise de l’industrie du tourisme au Sénégal, en présence d’hôteliers, d’artisans et d’élus locaux.
Les acteurs du tourisme “déplorent l’absence d’actes concrets” du gouvernement, après le lancement officiel de la saison touristique 2013-2014 à Saly-Portudal, il y a de cela quelques mois.
Boubacar Sabaly, directeur d’un des hôtels de Saly, a déclaré : “Le secteur touristique du Sénégal vit un vrai marasme et la politique menée à ce jour par l’Etat est loin d’être satisfaisante”.
Quant à Jean Rey, directeur d’un autre grand établissement hôtelier de la Petite Côte, il a déclaré : “Le tourisme dans notre se porte assez mal au vu des chiffres du taux de remplissage qui a été divisé par trois. Le premier obstacle au développement du tourisme au Sénégal, c’est le défaut de mettre à la tête du département des ministres compétents en la matière, et qui puissent trouver des solutions globales aux problèmes.”
Lors d’une réunion des journalistes du Sénégal consacrée à la crise, un autre hôtelier a déclaré : “L’Etat sénégalais doit trouver une solution rapide aux trois maux qui font couler le tourisme chez nous, à savoir la réintroduction du visa qui décourage les touristes, l’érosion côtière qui pousse des hôtels à fermer mais aussi les taxes aéroportuaires élevées”.