Une solution à la brèche de la Langue de Barbarie

Une solution à la brèche de la Langue de Barbarie

Une solution à la brèche de la Langue de Barbarie

27 octobre 2014

En 2003, la ville de Saint-Louis eut à subir de fortes inondations qui conduisirent les autorités à creuser une brèche dans le mince cordon de la Langue de Barbarie (séparant le fleuve Sénégal de l’océan Atlantique) afin d’évacuer les eaux de pluie.

Jouer aux apprentis sorciers avec la nature n’est pas sans risques car depuis, la brèche n’a cessé de s’élargir, avec pour conséquence une véritable catastrophe écologique et humaine dont la disparition de plusieurs villages compte tenu de l’avancée de l’océan.

Le Président de la République, M. Macky Sall, s’exprimant lors d’une tournée économique à Saint-Louis, souhaite trouver une solution efficace à ce problème majeur et s’est tourné vers les néerlandais – spécialistes des conflits naturels entre la mer et les terres – pour leur demander leur expertise. M. Sall a également indiqué que les chercheurs et experts locaux travailleront avec les néerlandais afin de réparer ce qui est devenu un cauchemar pour les saint-louisiens.