Akon veut une 2ème ville futuriste

Le chanteur et magnat des affaires Akon s’est fixé pour objectif de construire une deuxième ville futuriste qui utilise la crypto-monnaie en Ouganda.

Dans un communiqué lundi, le gouvernement ougandais a annoncé qu’il avait conclu un accord pour attribuer au chanteur sénégalo-américain un terrain d’une superficie de 2,5 kilomètres carrés pour le projet « Akon City », rapporte Revolt.

Le projet ultramoderne devrait être achevé d’ici 2036 et les transactions dans la ville se feront par le biais de sa crypto-monnaie AKoin. Le coût du projet n’a pas été révélé, mais celui de son pays natal, le Sénégal, serait évalué à environ 6 milliards de dollars.

À la question de savoir si les habitants du pays seraient en mesure de s’offrir les services que la ville offrira une fois terminée, le chanteur a répondu avec optimisme. « Je sais que si je le mets là, ils vont trouver un moyen de se le permettre parce que cela va les motiver », a-t-il déclaré.

« Mais au final, quand vous créez une opportunité, les gens grandissent avec cette opportunité, les gens apprennent avec cette opportunité, les gens sont motivés avec cette opportunité. »

L’annonce du projet ougandais fait suite à un projet similaire de 6 milliards de dollars dans son pays natal, le Sénégal.

Dans une interview accordée à l’Associated Press l’année dernière, le chanteur de 47 ans a révélé que la construction devait commencer cette année.

Né Aliaume Damala Badara Akon Thiam, le musicien avait déjà fait part de son intention de construire la ville en 2018, la décrivant comme « un Wakanda dans la vraie vie », en référence à la ville afro-futuriste du film Black Panther de Marvel.  Le site du projet sénégalais se trouve dans le village de Mbodiene.

Retour haut de page