Ismaïla Sarr enfin lancé ?

Ismaïla Sarr enfin lancé ?

Ismaïla Sarr enfin lancé ?

14 novembre 2019

Régulièrement mentionné dans les pronostics de Wincomparator sur le football, et notamment après son passage réussi du côté de Rennes, Ismaïla Sarr peine tout de même à confirmer depuis qu’il s’en est allé du côté de l’Angleterre et de Watford l’été dernier. Utilisé à seulement 5 reprises par son nouveau club depuis l’entame de la saison, le natif de Saint-Louis n’a pas encore démontré tout son potentiel dans la banlieue de Londres, et a même déjà connu l’infirmerie pendant quelques semaines à la suite d’une petite blessure.

De retour sur les terrains d’entraînement depuis quelques jours seulement, il aura donc beaucoup à jouer lors du rassemblement des Lions d’Aliou Cissé cette semaine, qui lui accorde encore sa confiance malgré un temps de jeu moindre depuis plusieurs mois désormais. Appelé à l’occasion des premières rencontres de qualification à la prochaine CAN, face au Congo (13/11) et le Swaziland (17/11), Ismaïla Sarr pourrait effectivement se montrer durant cette trêve internationale, et notamment aux yeux de Quique Sanchez Flores, son Manager du côté de l’Angleterre.

Alors que son équipe ne va pas bien – 18e seulement au classement en Premier League anglaise – l’attaquant formé  au sein de l’AS Génération Foot a effectivement une carte à jouer, tant ses concurrents directs n’ont pas vraiment brillé depuis le début de cet exercice 2019-2020. Que l’on parle de Deulofeu, Welbeck, Success, Deeney ou même Gray, aucun de ses concurrents n’a effectivement passé la barre des 2 buts marqués, pour un (très) faible total de 4 unités à eux cinq. S’il parvient à performer sous le maillot national, nul doute qu’une place sera donc à prendre pour Sarr une fois rentré en Europe, qui ne demande qu’à confirmer les belles promesses faites au sein du championnat français. A lui, donc, de lancer enfin sa saison, en se montrant à son avantage aux côtés de ses compatriotes. Aliou Cissé et le peuple sénégalais n’attendent que cela.