Le patrouilleur “Taouay” livré au Sénégal

Le Taouay, second patrouilleur du type RPB 33 construit par Ufast pour le Sénégal, a été livré cette semaine par le chantier naval de Quimper. Le bateau, dont la réalisation a débuté en 2019 et qui a nécessité 30.000 heures de travail, a été officiellement remis aux autorités sénégalaises à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée mardi 30 mars chez Ufast. Après une semaine d’isolement sanitaire, un équipage de 13 marins sénégalais a pris possession du bateau et hissé le pavillon national. Le Taouay, parti ensuite pour le port de Loctudy, doit appareiller ce samedi pour rejoindre Dakar, avec durant son transit une escale technique à Agadir.

Ce patrouilleur a été commandé en 2018 par la Haute autorité chargée de la coordination de la sécurité maritime et de la protection de l’environnement marin au Sénégal. Propriété de l’Hassmar, ce bateau sera armé par la marine sénégalaise, qui dispose déjà d’une unité de ce type et avait d’ailleurs été la première cliente du modèle RPB 33 développé par Ufast avec le Ferlo, livré en 2013. Désigné patrouilleur de surveillance et de sauvetage maritime (PSSM) par l’Hassmar, le Taouay, qui porte le nom d’un cours d’eau intérieur du nord-ouest du Sénégal, est réalisé en aluminium. Il mesure 33.5 mètres de long pour 6.5 mètres de large et affiche un tirant d’eau de 1.8 mètres. Equipé de deux moteurs MAN de 1100 cv, il peut atteindre la vitesse de 22 nœuds pour une autonomie d’environ 1500 nautiques à 15 nœuds. L’armement comprendra de l’artillerie légère et, à l’arrière, une rampe permet la mise à l’eau d’un semi-rigide de 6.2 mètres à coque aluminium, une embarcation également produite par Ufast.

Lire la suite de l’article sur le site www.meretmarine.com …

Publié par Vincent GroizeIeau / www.meretmarine.com

Retour haut de page