Quand le tourisme va bien en Casamance …

Quand le tourisme va bien en Casamance …

Quand le tourisme va bien en Casamance …

10 janvier 2015

A l’occasion de sa visite en Casamance, le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens, M. Abdoulaye Diouf Sarr, a eu ainsi l’opportunité de rencontrer les acteurs locaux. Il a résumé ainsi la problématique :  “Quand le tourisme va bien en Casamance …, cela veut dire qu’il va bien au Sénégal“.

Le constat est cependant peu favorable : le tourisme va mal en Casamance ainsi que, plus largement, dans l’ensemble du pays.

La Casamance est l’une des principales zones touristiques du Sénégal qui compte  4 830 lits d’hôtels, avec un tourisme balnéaire au Cap-Skirring et un tourisme culturel et de découverte représenté par les campements privés ainsi qu’un tourisme rural intégré avec les divers campements villageois.

Cependant, la rébellion indépendantiste qui sévit ici depuis plus de trente ans ainsi qu’un enclavement notoire et, depuis peu, les craintes occasionnées par Ebola (dont le pays est cependant exempt) ont beaucoup nui au secteur touristique local.

Le Ministre a indiqué que pour relancer le tourisme en Casamance et au-delà du plan stratégique du développement durable de ce secteur élaboré par l’Etat du Sénégal, un moteur opérationnel en termes de responsabilisation des acteurs sera nécessaire.

Lire également : La Casamance

Sur le même sujet dans Tourisme

Articles similaires dans la catégorie Tourisme