La taxe pour visiter Gorée …

La taxe pour visiter Gorée …

La taxe pour visiter Gorée …

18 mars 2016

Reçu par courriel aujourd’hui d’un internaute quelque peu scandalisé (et on le serait à moins).

Ce touriste désabusé nous décrit sans doute un des moyens intelligents pour attirer le visiteur étranger…
Les autorités du tourisme sénégalais sont-elles conscientes que le touriste qui rentre chez lui, non seulement revient rarement, mais en plus fait la contre-publicité de la destination …. ? Non, elles préférent engranger le petit 500 cfa du moment ; c’est toujours cela de pris !  ….

C’est bien, continuez comme cela et la République Dominicaine, les îles du Cap-Vert, Cuba, etc .. vous en seront très reconnaissants. :

Bonjour,

pour faire suite au message qui concerne les prix de la chaloupe en fonction de la couleur de la peau, sachez qu’il y a une aberration du même genre en arrivant sur place, puisque la mairie de Gorée a instauré il y a quelques années une taxe municipale de 500 F CFA que doit théoriquement verser tout individu non goréen arrivant sur place.

En débarquant à Gorée, des agents municipaux scrutent du regard la foule des arrivants et se focalisent sur les blancs, les dirigeant (parfois sans ménagement) vers le guichet municipal. Les noirs ne sont pas inquiétés et de toutes façons les agents ne sont passez nombreux pour les amener au guichet, alors ils se contentent des blancs.

Vous pouvez faire l’expérience, comme je l’ai faite moi-même en restant toute l’après midi à la terrasse d’un bar, à regarder le manège des agents municipaux : les sénégalais, les africains et autres noirs débarquant de la chaloupe ne sont pratiquement pas accostés par les agents municipaux. La quasi totalité des personnes qui sont acheminées au guichet municipal ont la peau blanche.

Le racisme comme méthode de gestion, sur l’ile de Gorée : cherchez l’erreur !

Amicalement,