L’autosuffisance en riz

L’autosuffisance en riz

L’autosuffisance en riz

3 février 2015

Le Président de la République, M.Macky Sall, vient de faire part de sa volonté de réaliser en 2017 l’autosuffisance en riz.

Cette céréale est un des aliments de base des Sénégalais.
Le président a déploré que le Sénégal soit encore contraint d’importer des quantités de riz toujours plus massives.
Rappelons que le riz est à la base de la confection du plat national, le « thiebou djène » (riz au poisson).
Les pays fournissant le Sénégal en riz sont l’Inde, le Vietnam, la Thaïlande et le Brésil et l’addition s’élève à 124 milliards de FCFA (plus de 189 millions d’euros), soit 20 % du budget national.
Le responsable du Programme national d’autosuffisance en riz, Waly Diouf, a déclaré que le pays peine à couvrir le tiers de ses besoins en riz qui sont estimés à 900.000 tonnes par an.
La production locale, obtenue essentiellement à partir du riz irrigué dans le nord et le sud du pays, s’est accrue de 28 % en 2014 et est en constante hausse, selon M. Diouf. Cette augmentation résulte de mesures liées notamment à l’effacement de dettes paysannes, à l’aménagement des exploitations et à une meilleure fourniture en intrants, engrais et semences, a indiqué M. Diouf.

En février 2011, le Président Abdoulaye Wade avait affirmé que le pays était désormais autosuffisant sur le plan alimentaire, y compris en riz, suscitant une totale incrédulité, devant le Forum social mondial (FSM) à Dakar.