Les noyaux de dattes du Ramadan pour reboiser le Sénégal

Les noyaux de dattes du Ramadan pour reboiser le Sénégal

Au Sénégal, les noyaux des dattes mangées lors de la rupture du jeûne de Ramadan ne seront plus jetés à la poubelle. L’Agence nationale de la reforestation et de la Grande muraille verte a lancé une campagne de collecte pour les récupérer afin de pouvoir ensuite reboiser le pays, qui perd 40 000 hectares de forêt par an.

Plusieurs associations se mobilisent pour participer à la collecte de noyaux de dattes, ce fruit mangé par les musulmans au moment de la rupture du jeûne.

À la fin du ramadan, ces noyaux seront donnés à l’Agence nationale de la reforestation, dirigée par l’ancien ministre de l’Environnement, Haïdar el-Ali, qui va les replanter dans le nord-est du pays.

« Les dattiers poussent bien dans toute la zone du Ferlo, parce que l’humidité le permet. Mais ils sont aussi très intéressants pour la biodiversité, nous explique t-il. Cela permet aux animaux de se déployer. L’arbre retient – avec ses racines – l’eau, et attire la pluie… Donc vraiment, c’est un arbre qui peut vivre dans des températures très élevées. D’autres espèces d’arbres ne survivraient pas dans ces zones arides, très chaudes ».

Lire la suite de l’article sur le site de RFI…

Source : Théa Ollivier / RFI
Photographie : Madhif, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons

Retour haut de page