La Petite Côte du Sénégal

Saly, station balnéaire de la Petite Côte du Sénégal
Saly, station balnéaire de la Petite Côte du Sénégal

La Petite-Côte du Sénégal est une section du littoral située au sud de Dakar, entre la presqu’île du Cap-Vert et le Sine-Saloum
Elle est désignée ainsi par rapport à la Grande-Côte, la partie du littoral située au nord de la capitale (entre Dakar et Saint-Louis du Sénégal).
Protégée par la presqu’île, la côte bénéficie d’un climat assez agréable.
Les habitants de cette région sont principalement des Lébous et des Sérères. Dans un pays majoritairement musulman, on rencontre ici plusieurs communautés catholiques, des églises et des missions.

Dakarois aisés, Libanais et Français possèdent des résidences secondaires sur la Petite Côte.

Les principaux sites sont, du nord au sud : Toubab Dialaw, petit village lébou, Popenguine, lieu de pèlerinage catholique, Somone et sa lagune ; Saly Portudal, la plus célèbre des stations balnéaires du pays, Mbour, plus grande ville de la côte et important port de pêche ; Warang à proximité d’un petit lac, Nianing la paisible, Mbodiène, propice à l’observation des oiseaux, Ngazobil, site d’une mission catholique depuis le XIXe siècle et enfin les villages de Joal et Fadiouth, souvent cités en exemple pour leur tolérance religieuse.
Au-delà, la côte sablonneuse se poursuit, vers Palmarin et Djifer, à l’embouchure du delta du Saloum, autre entité géographique.
Derrière ce littoral, on trouve plusieurs réserves naturelles, telles la Réserve de Bandia, la Réserve naturelle de Popenguine et la Réserve naturelle d’intérêt communautaire de la Somone.

Retour haut de page