La Saint-Valentin n’est plus autant célébrée

La Saint-Valentin n’est plus autant célébrée

Sénégal: démystifiée, la Saint-Valentin n’est plus autant célébrée

La Saint-Valentin semble avoir perdu de sa superbe au Sénégal. Malgré les quelques vendeurs de roses rouges, les jeunes et les moins jeunes ont plutôt démystifié la fête des amoureux, célébrée le 14 février.
Un tour à la Medina, quartier populaire de Dakar, a permis de se rendre compte que l’heure n’est pas forcément à la fête.
« Je n’ai jamais fêté ça », en dit un Sénégalais. « Je ne célèbre plus cette fête, contrairement à auparavant », renchérit un autre : même en couple ces derniers ne vont rien célébrer lundi 14 février.
« On n’arriverait pas à joindre les deux bouts »
Cheikh Tall, marié depuis 30 ans, n’est plus aussi enthousiaste pour cette fête des amoureux : « C’était des moments trop grandioses chez nous, parce qu’on le préparait, on achetait des vêtements pour nous et pour nos copines. Mariés, on ne célèbre plus cette fête, puisqu’on n’arriverait pas à joindre les deux bouts. »
Diodio âgée d’une trentaine d’année, en couple depuis sept ans, fait part des changements au fil des ans : « On est allé manger et il m’a offert des fleurs, le 14 février 2019. En 2020 et 2021, il n’y a rien eu et on est toujours ensemble, ce n’est pas important ! »

Lire la suite …
Sources : Birahim Touré / RFI.fr

Retour haut de page