Louga

Gare ferroviaire de Louga
Gare ferroviaire de Louga

Louga, située dans le nord-ouest du Sénégal, à 203 km de Dakar, est le chef-lieu du département et de la région de Louga.

Les communes les plus proches sont Dagadj, Bayakh, Taoua, Laye, Mbarom et Ngueye Dili.

En septembre 1869, Lat Dior mobilisa ses troupes et attaqua les français à Louga. Il y subit d’énormes pertes avant de faire retraite (600 hommes tués et 150 chevaux perdus du côté de Lat-Dior contre 21 hommes du côté de l’armée française). Cette bataille constitua l’une des plus grandes défaites du Damel du Cayor.

L’accession du Sénégal à l’indépendance en 1960 renforça le développement de Louga dont la population se développa rapidement.
Le périmètre communal actuel couvre une superficie de 1 800 hectares et s’est considérablement élargi à la suite des installations massives des populations. Les extensions urbaines ont franchi la limite du terrain communal entraînant un empiètement sur les terrains des villages environnants.

Louga connaît un climat sahélien sec presque désertique avec une végétation caractérisée par une saison des pluies courte et instable et une longue saison sèche de neuf mois ou plus. L’harmattan, chaud et sec, très actif de janvier à mai, constitue le vent dominant de cette zone. Il transporte de la poussière qui provoque parfois de véritables tempêtes de sable et favorise l’érosion éolienne ainsi que la perte d’eau par évaporation.

De par sa situation géographique, à la croisée des routes caravanières marchandes venant d’Afrique du Nord et des grands axes de pénétration coloniale, Louga a toujours été au centre des évènements qui ont marqué l’histoire du Sénégal.

De nos jours, la ville est confrontée à une situation économique difficile, à une désertification, un ensablement et une sécheresse.
En 2017, la population de Louga est estimée à près d’un million d’habitants.
L’agriculture est la principale activité. La pêche aussi se pratique sur sa façade maritime de 50 km. Le tissu industriel est peu développé et les investissements sont faibles.

L’ancienne caserne de l’artillerie, la Poste, la gare ferroviaire et Kadd Gui, site historique face à la gare figurent sur la liste des Monuments historiques classés.

Accès aux pages de villages & villes du Sénégal :

Retour haut de page