Rufisque

Rufisque, chef-lieu du département de Rufisque dans la région de Dakar, compte une population de  162 000 habitants (estimation  de 2007).

Située sur la presqu’île du Cap-Vert, à 25 km à l’est de Dakar, Rufisque constitue la « porte sud » de la capitale du Sénégal.
Les villes et villages les plus proches sont : Ndeunkou, Thiokho, Thiawlène, Médine, Cité Filao, Keury Souf, Guendel, Dangou, Gouye Mourides, Diamaguéne, Kheury Kaw, Diokoul, Colobane, Fass Nimzath, Darou Salam, Mérina, Ndar gou ndaw, Santa yalla, Santhiaba, Gouye Adiana , Cité Serigne Mansour, Hlm Rufisque (Ndeffane) Darou Rahmane Cite Sir.
Rufisque compte trois communes : Rufisque Est, Rufisque Ouest et Rufisque Nord. Le département compte douze communes.

L’histoire de Rufisque nous amène au XVIe siècle lorsque fut fondé un village de pêcheurs : “Teung-Guedj” (en wolof, Rufisque porte le nom de Tëngéej).

Comptoir portugais, la localité fut nommée “Rufisco” dont l’origine pourrait être “rio fresco” (rivière fraîche) ou bien “refresco” (havre de fraîcheur) ou encore “rio fusco” (rivière noire).
En juin 1880, pendant la période coloniale française, avant Dakar (en 1887), et après Gorée (en 1849) et Saint-Louis du Sénégal, Rufisque fut érigée en commune mixte par la France. Ses habitants eurent alors la citoyenneté française (statut des “Quatre communes”).

Gare de Rufisque

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1940 eut lieu un débarquement des Alliés à Rufisque.

L’opération “Menace” visait à rallier Dakar et l’Afrique Occidentale Française à la France libre du général de Gaulle. La tentative fut un échec cuisant et deux Français libres furent tués à Rufisque par les défenseurs vichystes.

Rufisque, principal port du Sénégal avant l’expansion de Dakar, fut longtemps la capitale de l’arachide et La Rufisquoise était alors une huile réputée.

De nos jours, les entreprises présentes comptent les filatures, une cimenterie, une usine Valda, l’industrie de la chaussure en plastique (Bata), l’usine Médicaments du Sénégal (Médis)ainsi que dans les services et le tourisme. Trois banques du pays sont présentes à Rufisque. La BICIS BNP Paribas, la SGBS, Société sénégalaise de banque, filiale de la Société générale en France disposent de guichets distributeurs de billets pour les retraits bancaires. Deux succursales du Crédit mutuel sénégalais sont également présentes.
En période d’hivernage, les pluies abondantes associées à la montée de la marée sont parfois à l’origine d’inondations justifiant le surnom de « petite Venise du tiers-monde ».

Rufisque dispose d’un patrimoine culturel dominé par la culture Lebou.

Les Lebous de Rufisque sont principalement des pécheurs
Les cérémonies de Ndeup sont encore pratiquées en bord de mer malgré la forte présence de l’islam. Rufisque fut longtemps occupée par les Socés, avant l’arrivée des Lébous, groupes ethniques ayant une relation forte avec la religion mystique ancestrale.

Accès aux pages de villages & villes du Sénégal :

Retour haut de page