Thiès

Chambre de Commerce de Thiès
Chambre de Commerce de Thiès

Thiès, à 70 km à l’est de Dakar, au carrefour des anciens royaumes du Kayor, du Djolof et du Baol, est l’une des principales villes du Sénégal.

C’est le chef-lieu du département de Thiès et celui de la région de Thiès.
Dianxène était un village sérère fondé au XVIIe siècle dans le Royaume de Cayor et qui ne comptait que 75 habitants en 1860.
Les colonisateurs français créèrent la commune de Thiès en 1904.
Léopold Sédar Senghor présida le premier conseil municipal.
Thiès qui est un important nœud routier et ferroviaire du Sénégal est située sur la ligne du chemin de fer du Dakar-Niger.
En 2007, la population était de Thiès était estimée à 263 493 habitants. En 2019, l’aire urbaine de Thiès comptait 765 213 habitants.
Ancien lieu de garnison, nœud ferroviaire et routier remarquablement situé sur l’axe Saint-Louis-Dakar, puis centre administratif et économique, Thiès bénéficie de larges avenues ombragées qui dégagent une atmosphère bien plus paisible que celle de la capitale.
De nombreux et ambitieux travaux d’urbanisme sont en cours, peut-être pas dépourvus de liens avec des enjeux électoraux : le nom de Thiès a parfois été cité parmi les quelques villes prétendantes au titre de future capitale du Sénégal.
Cependant les activités industrielles n’y sont pas absentes. En effet une grande partie des habitants travaille dans l’exploitation des mines de phosphates de Taïba et de Pallo, ou dans d’autres entreprises locales comme l’usine de piles.
Le visiteur se rendra à la Manufacture Sénégalaise des Arts Décoratifs où l’on tisse au point d’Aubusson les œuvres d’artistes sénégalais tels que Amadou Ba, Papa Sidy Diop, Ibou Diouf, Papa Ibra Tall, Seydou Barry et Ousmane Faye.

Thiès est doté d’un climat semi-aride, sec et chaud – avec une température moyenne annuelle de 25,7 °C et des précipitations faibles, d’environ 503 mm par an.

A Thiès et dans ses alentours vivent les “Nones“, un peuple parlant le noon, une langue cangin.

Thiès

De nombreux et ambitieux travaux d’urbanisme sont en cours, peut-être pas dépourvus de liens avec des enjeux électoraux.

Le nom de Thiès a parfois été cité parmi les quelques villes prétendantes au titre de future capitale du Sénégal.
Cependant les activités industrielles n’y sont pas absentes. En effet une grande partie des habitants travaille dans l’exploitation des mines de phosphates de Taïba et de Pallo, ou dans d’autres entreprises locales comme l’usine de piles.
Le visiteur se rendra à la Manufacture Sénégalaise des Arts Décoratifs où l’on tisse au point d’Aubusson les œuvres d’artistes sénégalais tels que Amadou Ba, Papa Sidy Diop, Ibou Diouf, Papa Ibra Tall, Seydou Barry et Ousmane Faye.
Thiès est doté d’un climat semi-aride, sec et chaud – avec une température moyenne annuelle de 25,7 °C et des précipitations faibles, d’environ 503 mm par an.

Thiès compte plus de dix grandes mosquées :

Grande mosquée de Keur Mame El Hadji, Grande Mosquée Mouride de Thiès (Diakay Mouride), Grand Thiès, Grand Standing, Diamaguène, Keur Ablaye Yakhine, Quartier Darou Salam, Randoulène Sud, El Hadj Ousseynou Djité, Silmang, Sampathé, Mbour 1; ainsi que plusieurs mosquées: Keur Mame El Hadj, Keur Dago, Medina Gounass, Oustaz Djitée, Takhikao, Keur Issa, Thiès-Est, Mbour 1, Mbour 3, Fahu, Toucouleur, Médina Fall, Walo, Gouye Tékhé, HLM Dixième, Thialy, Hersent, Diamaguène, Ibadou Rahmane, Ballabey, Carrière, Nguinth, Moussa, Mouhamed Ba, Cité Ousmane Ngom, Hadji Bachir Ngom.
Thiès est avec la cathédrale Sainte-Anne de Thiès, le siège d’un diocèse de l’église catholique, créé en 1969. Sept paroisses couvrent la ville : Cathédrale Sainte Anne, Marie Reine de l’Univers, Saint Jean-Baptiste, Saint Joseph de Peykouck, Saint François Xavier de Pout, Marie Auxiliatrice de Medina Fall et Jésus Bon Pasteur.
A Thiès et dans ses alentours vivent les “Nones“, un peuple parlant le noon, une langue cangin.

Accès aux pages de villages & villes du Sénégal :

Retour haut de page